• Français

Ouvrez le coffre au trésor
Des œuvres d’art en métaux précieux
IMG_4022IMG_4039Dóra Guðbjört Jónsdóttir est l’un des orfèvres les plus talentueuse d’Islande et possède la dextérité des maîtres islandais d´antan. Entre 1949 à 1953, Dora s´est formé au métier dans l’atelier de son père, obtenant son master en 1953. En outre, elle a étudié au lycée populaire de Tärna en Suède, à l´école Konstfackskolan de Stockholm dans les années 1950 et obtint son diplôme avec les honneurs. Puis, elee étudia à l´école d´art et artisant Goldschmiede-, Kunst-und Werkschule de Pforzheim, en Allemagne en 1954. Dóra repris l’atelier de son père en 1970 et créa sa société Gullkistan et emménagea rue Frakkastígur à Reykjavík, qui signifie la rue des Français. Dóra a développé son savoir-faire dans les bijoux qui orne le costume national ou filigrane, un bijou délicat en ferronnerie, généralement en or ou en argent. Vous pourrez vous rendre compte de ses compétences exceptionnelles en voyant ses œuvres d´art honorant la tradition islandaise. IMG_4030Dóra aime créer en se basant sur de très anciens modèles de bijoux, datant souvent de plus de 100 ans. Elle a toujours participé activement aux expositions, à la fois en Islande et à l´international et été présidente de la FIG (Fondation islandaise des Orfèvres) en 1974 et 975, devenant la première femme nordique à avoir cette fonction. En véritable artiste, elle s’est toujours efforcée d´associer l´artisanat national à l´époque actuelle en combinant son désir d’expérimentation avec sa connaissance approfondie des modèles du passé.