Hvítá, la rivière blanche
Hvítá est la dixième rivière la plus longue d‘Islande. Elle prend sa source à Eiríksjökul et Langjökul, dans plusieurs rivières qui ont un point de confluent plus loin. On y peut pêcher bien que ses certains de ses affluents soient plus riches en poisson. Grímsá, Þverá et Kjarrá qui se jettent dans Hvítá ont les eaux à saumon les plus chères et les plus riches du pays. Le pont traversant Hvítá, situé sur la route 510 à proximité de Ferjubakki dans le fjord de Borgarfjörður fut conçu par Árni Pálsson, ingénieur à Vegagerðin, organisme en charge de gérer le réseau routier. Le pont, long de 106 mètres et à voie unique, fut élu monument remarquable du siècle dernier par l’Association des ingénieurs islandais. Pendant 50 ans, le pont servait de route principale pour relier le sud au sud-ouest du pays, le nord et l’ouest de Snæfellsnes au fjord jusqu’à ce que le pont de Borgarfjörður, construit au sud de Borgarnes et plus grand pont d’Islande, fut inauguré en 1979.

On observe au sud-ouest la rivière gelée Hvítá, dans le fjord de Borgarfjörður. La montagne Hafnarfjall est située à droite et celle de Brekkufjall, à gauche.

Le pont enjambant Hvítá, situé à proximité de Ferjubakki. Il fut construit en 1928 et coûta à
l‘époque 169 000 couronnes islandaises.

Borgarfjörður, le 03/01/2022  à 12:01 & 12:21 –  A7C : FE 2.5/40mm G

Photos et texte : Páll Stefánsson